Emporter des médicaments au Japon, ce qu’il faut savoir

Aala 4 juin 2015 6
Emporter des médicaments au Japon, ce qu’il faut savoir

Vous êtes en partance pour le pays du Soleil-Levant et vous comptez emporter avec vous des médicaments, mais vous voulez être sûr d’être dans votre bon droit. Voici les procédures à suivre pour emmener des médicaments au Japon lors de votre séjour sur place.

Au Japon, la médecine est de bonne qualité, disons-le, même si il subsiste des faits qui portent à préjudice, souvent aux patients. En ce qui concerne les médicaments, il se peut que les dosages ne soient pas les mêmes et que sur prescription les médecins locaux vous donnent des doses habituellement dédiées aux autochtones, dont la corpulence et la morphologie n’est pas la même. Il y a aussi, parfois, quelques traitements qui ne seront certainement pas disponible. Et c’est pour éviter tout tracas inutile que vous préférez emporter avec vous vos médicaments, afin de les avoir à disposition. Sachez que pour la majorité des cas, ceci sera possible, mais qu’il y a des règles très strictes qu’il vous faut absolument respecter afin d’éviter tout souci avec les autorités locales.

Les conditions d’importations de médicaments au Japon

Lorsque vous vous rendez au Japon, vous avez la possibilité d’emporter avec vous des médicaments, sans aucune procédure particulière a réaliser au préalable, si et seulement si:

– les doses importées n’excèdent pas un mois de traitement médicamenteux

– ils sont à usage personnel uniquement

– il ne s’agit pas de substances interdites ou contrôlées (narcotique, métamphétamine).

L’importation de méthamphétamine est formellement interdite au Japon, et vous ne pourrez pas en acquérir sur place. En ce qui concerne les substances narcotiques (morphine, codéine, oxycodone, pethidine, hydrocodone, …) il vous faudra obligatoirement obtenir une autorisation préalable avant votre départ pour le Japon, au risque d’avoir des soucis en cas de contrôle aux douanes.

Les formalités à remplir avant le départ

Au cas où vous devriez importer plus d’un mois de traitement ou des substances narcotiques, il va vous falloir obtenir une autorisation des autorités japonaises, et ce avant votre départ. Rien de bien sorcier, juste quelques papiers à remplir et envoyer. Il vous faudra absolument vous y prendre à l’avance car il faut compter environ deux à quatre semaines de procédure.

Si vous devez importer plus d’un mois de médicaments ou des produits contrôlés, il vous faudra obtenir un certificat d’importation appelé Yakkan Shounmei. Voici ce qu’il vous faut faire:

– Téléchargez le document officiel pour le Yakkan Shounmei

– Complétez les pages 6, 7 et 8 en vous basant sur les modèles disponible en page 9 et 10 (en anglais)

– Envoyez, par la poste uniquement, les documents requis pour le certificat

  • Page 6 (Import Report of Medication) en deux exemplaires,
  • Pages 7 et 8 (Explanation of Pharmaceutical Product) un exemplaire par médicament
  • Une copie de votre prescription médicale signé par votre médecin
  • Un document montrant votre date d’arrivée et le lieu (exemple: billet d’avion)
  • Une enveloppe de retour (Longueur: 14 à 23.5 cm et Largeur: 9 à 12 cm) dûment affranchie avec des timbres japonais ou un « coupon réponse internationale » disponible en bureau de poste dans votre pays (ou sur le site Internet de la poste).

Il vous faut envoyer le courrier au bureau correspondant à votre aéroport d’arrivée, dont les adresses sont disponible dans le document de demande de Yakkan Shounmei. Si vous le désirez, vous n’êtes pas obligé de mettre une enveloppe retour puisque vous pouvez vous faire envoyer le certificat par e-mail ou fax en indiquant ces éléments dans votre formulaire de demande. Ceci à l’avantage d’être moins onéreux et d’accélérer considérablement la procédure.

Une fois que les autorités japonaises auront étudié votre demande, le certificat vous sera délivré ou une demande de documents complémentaires vous sera demandée (à moins que votre dossier soit refusé). Une fois que le certificat est en votre possession, prenez en un exemplaire avec vous car il pourra vous être réclamé une fois votre arrivée au Japon, par les services des douanes.

En suivant bien ces procédures vous ne devriez avoir aucun souci pour emporter avec vous vos médicaments au Japon, et ne serez pas inquiété par les autorités locales, qui peuvent se montrer très strictes, comme avec cette américaine arrêtée pour s’être fait envoyer des médicaments interdits par voie postale.

6 Comments »

  1. Camille 4 juin 2015 at 19 h 27 min - Reply

    Hello ! Merci pour cet article, sais-tu ce qu’il en est pour la pilule contraceptive ? =)

    • tunimaal 6 juin 2015 at 7 h 57 min - Reply

      Prend avec toi une prescription si tu en as une, c’est ce que tout ceux que je connais font, pour éviter d’éventuel souci.

  2. silia 20 juin 2015 at 14 h 13 min - Reply

    merci pour ces infos qui vont m’être très utiles pour mon prochain voyage
    j’arrive à Haneda je suppose que l’adresse d’envoi de la paperasse est la même que pour Narita
    qu’en penses-tu?
    :)

    • tunimaal 5 juillet 2015 at 12 h 28 min - Reply

      OUi normalement c’est le cas, vu que c’est un bureau régional.

  3. Camille 21 juin 2015 at 10 h 16 min - Reply

    Ok merci pour ta réponse !

    • tunimaal 5 juillet 2015 at 12 h 29 min - Reply

      De rien, au plaisir.

Leave A Response »