Couchsurfing au Japon, les conseils pour bien réussir son expérience

Aala 19 mars 2014 6
Couchsurfing au Japon, les conseils pour bien réussir son expérience

Si vous voyagez au pays du soleil levant, le couchsurfing peut s’avérer être une excellente solution pour partir pas cher au Japon. Il vous permettra de faire des rencontrer et de vous immerger dans la culture locale.

Beaucoup d’entre vous rêvent de voyager au Japon, mais souvent le budget ne suit pas trop et il faut chercher les meilleurs plans pour partir pas cher au Japon.  Dans mon article « Partir au Japon pas cher : itinéraires et budgets », je vous parlais du couchsurfing, comme éventuel moyen pour économiser de l’argent.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le couchsurfing, sachez qu’il s’agit simplement d’un site Internet où l’on peut s’enregistrer gratuitement afin de proposer d’héberger ponctuellement, et gratuitement, des voyageurs chez nous, ou encore allez dormir chez les gens lors de nos voyages. Et cela s’adapte au Japon. Le site est vraiment simple d’utilisation et permet de profiter un maximum de la culture locale tout en faisant des rencontres. Afin de vous faciliter au mieux cette expérience, voici une liste de conseils que je vous recommande de suivre, pour une expérience couchsurfing réussite au Japon.

Remplir son profil : la première chose vitale à faire. Prenez le temps de bien remplir votre profil à 100%, sans rien oublier. Ajoutez un maximum de photos de vous, de préférence en voyage, et montrez qui vous êtes réellement, ne mentez pas afin de ne pas créer de mauvaises surprises.

Consulter correctement les profils : quand vous voulez contacter quelqu’un, quelqu’en soit la raison, prenez le temps de lire son profil en intégralité et aussi les commentaires des autres couchsurfeurs qui ont interagit avec cette personne. Ainsi, vous saurez à qui vous avez à faire et si le profil vous convient ou pas.

Ne pas spammer, personnaliser : les messages en copier / coller son à éviter. Il ne sert à d’envoyer 500 demandes si c’est toutes les mêmes, car elles ne seront pas adaptées à vos interlocuteurs. Prenez le temps d’écrire au moins une ou deux phrases personnalisées qui démontreront que vous avez pris le temps de consulter le profil de votre interlocuteur et que vous avez clairement ciblé l’attrait de son offre de couch.

Etre précis dans sa demande de couch : plus vous donnerez d’informations précises, plus votre interlocuteur sera en mesure de vous répondre correctement en vous disant clairement si il peut, ou non, vous accueillir. Ne laissez jamais place à l’ambigüité, souvent source de problèmes.

Prenez-y vous à l’avance : les japonais aiment à planifier à l’avance ce qu’ils vont faire, alors n’hésitez pas à les contacter le plus tôt possible afin d’augmenter vos chances de réponses positives. Les demandes de dernières minutes auront beaucoup moins de chances d’aboutir.

Apportez des cadeaux de chez soit à ses hôtes : choses que peu de gens font, mais qui sont souvent bien vues au Japon. En effet, lorsque l’on vient d’un pays étranger, apporter un petit cadeau (symbolique et pas cher) fait toujours très plaisir à ses hôtes. C’est aussi un excellent moyen de présenter la culture de chez soit et discuter avec ses hôtes.

Ce n’est pas l’hôtel gratuit : vous êtes hébergé gratuitement, mais vous n’êtes pas à l’hôtel. Vous êtes un invité chez quelqu’un, et ça il ne faut en aucun cas l’oublier. Comportez-vous comme un invitez et pas comme un client radin.

Discuter, échanger, sympathiser avec son hôte : votre hôte prend le temps de vous accueillir chez lui, vous ouvre ses portes, alors prenez le temps de dialoguer avec lui, d’échanger et de sympathiser. C’est un excellent moyen de découvrir la culture locale plus en profondeur, de vous faire de nouveaux amis et de laisser une bonne impression de vous. Ne soyez pas antisocial.

Evaluer ses hôtes rapidement : une fois que vous avez finis votre séjour chez votre hôte, prenez le temps d’aller sur son profil couchsurfing et évaluez-le correctement, en rapport réel avec ce que vous avez vécu comme expérience. Soyez honnête et vous verrez que cela vous sera bénéfique pour vos prochaines demandes.

Respecter les coutumes locales : vous êtes chez un hôte, dans un pays étranger. Au Japon, les règles et coutumes sont quelques choses d’extrêmement important. Ne pas toutes les connaître n’est pas un problème, mais montrer que vous avez pris le temps de vous renseigner et que vous faites des efforts est un bon point pour une expérience des plus réussies. Par exemple, prenez le temps de respecter les us et coutumes pour bien manger à table au Japon.

Nettoyer derrière soit et rendre l’endroit comme il était : comme je le dis plus haut, vous n’êtes pas à l’hôtel. Vous n’êtes pas un client mais un invité. Alors, quand vous salissez quelques choses nettoyez-le. Quand vous déplacez quelque chose, remettez-le à sa place. Ces petits gestes permettront de laisser une excellente impression de vous.

Ne prenez pas trop vos aises : vous n’êtes pas chez vous, vous êtes chez quelqu’un qui vous a gentiment ouvert ses portes. Alors respectez cela en suivant les règles de la maison. Ne prenez pas vos aises. Par exemple, ne squattez pas la salle de bain ou la cuisine, ne consommez pas de l’énergie à outrance (surtout au Japon où cette dernière coûte une véritable fortune), ne soyez pas bruyant, ne ramenez pas des personnes étrangères avec vous, …

Renvoyer l’ascenseur et héberger à son tour : si vous en avez l’occasion, hébergez à votre tour, ne soyez pas qu’un surfeur, mais aussi un hôte. C’est un excellent moyen de faire vivre la communauté et d’en tirer des bénéfices maximum, dans le cadre de son expérience.

Rencontrer des amis : couchsurfing, ce n’est pas que pour dormir gratuitement chez l’habitant. Vous pouvez aussi juste rencontrer des personnes pour aller boire un verre. C’est un excellent moyen de se faire des amis locaux et découvrir de nouveaux horizons. Alors, ne vous en privez pas, surtout au Japon, où rencontrer des locaux peut s’avérer difficile en voyage.

Allez aux évènements locaux : souvent, notamment sur Tokyo, sont proposés des évènements organisés par des utilisateurs de couchsurfing locaux et résidant sur place. Allez-y, c’est un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes et faire de nouvelles expériences.

Privilégier les personnes de votre sexe pour plus de facilité : au Japon, il sera plus facile de vous faire héberger si vous privilégiez des hôtes du même sexe que vous. De toute façon, les préférences sont inscrites dans les profils, et je vous recommande vivement de les respecter au maximum.

N’arrivez pas trop tard, ou à des heures impossibles : si vous voyez que vous devez arriver à des horaires qui risquent de déranger vos hôtes, préférez venir chez eux un autre jour. Cela vous évitera de les déranger ou de leur faire faire des efforts inutiles pour vous accueillir au mieux. Il faut savoir qu’au Japon, quand on accueille quelqu’un chez soit, on se met en 4 pour ça, donc essayez de ne pas pousser le bouchon trop loin.

Japonais ou étrangers ? personnellement, je vous recommande d’essayer d’avoir des hôtes japonais, afin de vivre l’immersion la plus complète possible. Parce qu’il ne s’agit pas juste de dormir gratuitement, mais aussi de rencontrer des locaux et expérimenter des choses différentes. Mais sachez que des étrangers vivant au Japon, pourrons vous permettre une acclamation plus en douceur, avec moins de règles qu’avec les japonais, et souvent ils connaissent bien les basiques de la culture locale.

Les grandes villes offrent plus d’opportunités : on ne va pas se leurrer, vous aurez plus de chances d’avoir un hôte à Tokyo qu’à Fukuoka par exemple. Surtout quand les grandes villes sont plus habituées à accueillir des étrangers, ce qui est moins le cas des petites villes au Japon.

Voici donc les conseils que je vous recommande de suivre pour une expérience de couchsurfing réussie au Japon. Et vous, avez-vous déjà testé ce genre de logement en voyage au pays du soleil levant, ou autre ? Avez-vous des conseils à partager avec nous ? Vous pouvez retrouver mon profil couchsurfing par ici : https://www.couchsurfing.org/people/tunimaal/

6 Comments »

  1. Thomas 19 mars 2014 at 17 h 53 min - Reply

    Un article complet ! Et surtout tu fais bien d’insister sur le fait que l’idée première c’est avant tout de faire des rencontres et de voyager autrement et pas seulement de faire des économies sur le logement.

    • tunimaal 27 mars 2014 at 13 h 27 min - Reply

      Merci beaucoup Thomas 😉

  2. edistria 11 mai 2014 at 12 h 24 min - Reply

    Très bon article comme le reste du blog. Par pour s’ inscrire c’ est payant? On ne peut pas voir les hotes sans cela?

    • tunimaal 1 juin 2014 at 18 h 38 min - Reply

      Non l’inscription est entièrement gratuite.

  3. Christopher Guyon 12 décembre 2014 at 3 h 49 min - Reply

    Dans la phase de recherche, j’ajouterais un petit conseil qui a été payant pour moi.

    Vous pouvez évidemment envoyer des requêtes personnalisées à des hôtes qui ont retenu votre attention ,mais n’hésitez pas aussi à publier des requêtes ouvertes et visibles par tous.

    J’ai plusieurs fois eu des hôtes qui m’ont contacté comme ça et j’ai fait de supers rencontres !

    • tunimaal 22 décembre 2014 at 13 h 46 min - Reply

      Ah, merci pour ce bon tuyau 😉

Leave A Response »