Comiket 80 – l’antre du cosplay : Une journée passée à photographier

Aala 12 août 2011 6
Comiket 80 – l’antre du cosplay : Une journée passée à photographier

Comiket 80, c’est aujourd’hui qu’il commence. Un évènement de taille mondiale avec des centaines de milliers d’Otaku, de Cosplayer, de mangaka, de fans, autres personnes en tout genre et…moi. Une journée passé à photographier des centaines de Cosplayer.

En mai, peu après mon arrivée au Japon, j’avais rencontré une cosplayer (de 36 ans) qui m’avait parlée d’un évènement mondial pour les Otaku : le Comiket (comprendre le Comic Market). Il parait que des centaines de milliers de personnes s’y rendent chaque année et que l’on peut y croiser des milliers de cosplayer. Je décide donc de m’y rendre.

Le Comic Market est bi-annuel (en Août et Décembre). Cette année, l’édition estivale se déroule du 12 Août au 14 Août inclus. Je m’y suis donc rendu aujourd’hui, Vendredi 12 Août 2011.

Comment ça 4 heures d’attente ???

Après avoir cherché des informations sur Internet (je dois avouer que ce ne fût pas si facile que cela étant donné que la majorité des sites sont en japonais) j’apprends que le Comiket 80 ouvrira ses portes à 10H00 en ce Vendredi 12 Août 2011. Je lis aussi qu’en général il y à 4 heures d’attente avant de pouvoir entrer. Malheureusement lorsque je trouve cette dernière information, il est déjà 07H00 du matin le 12 Août.

Comiket 80 - Tokyo Big Sight

Comiket 80 – Tokyo Big Sight

Après avoir pris les transports en commun et être arrivé à la station de Tokyo Big Sight, j’accède à la plateforme et là je me rends compte de ce que signifie 4 heures d’attente. Des milliers et milliers de personnes sont présentes et attendent impatiemment. Il n’est que 08H00, et les portes n’ouvrent que dans 2 heures.

Je me perds dans cette foule, prend des photos et j’essaye de me renseigner un peu plus sur l’évènement. Je tombe sur une des personnes qui travaille sur place. Il me conduit à une de ses collègues qui parle un peu l’anglais. Elle m’explique que l’évènement est entièrement gratuit et que plus de 500 000 personnes sont attendues sur l’ensemble des 3 journées. 

Et puis là à ma grande surprise, la demoiselle me dit que je peux attendre à proximité de son stand pour l’ouverture des portes. Je ne vous ai pas dis, mais son stand se trouvait à quelques mètres à peine de l’entrée principale de Tokyo Big Sight. Et voilà, je n’avais pas à faire 4 heures de queue, seulement 30 minutes m’étaient nécessaire. Quel chanceux, n’est-ce pas ?

Les portes s’ouvrent… c’est la folie

Il est 09H30, l’entrée principale de Tokyo Big Sight est ouverte. On nous fait entrer par groupes de plusieurs centaines à la fois. Je suis le mouvement. Et puis là je me rends compte que je vais vite être perdu dans la masse. Et en plus, je n’ai pas de chance mais tout est balisé en japonais uniquement. Je dois faire un choix, je vais à l’étage ou en bas ? Bon je vais en haut, c’est décidé. Je suis donc la foule. La température commence à être élevée et l’humidité bien présente. On est en plein été japonais.

Comiket 80 - Tokyo Big Sight crowd, foule

La foule (Crowd)

A 10H00 précise les portes du bâtiment sont ouvertes et on peut enfin accéder au lieu et profiter du Comiket 80. Je me rends compte que je suis dans le bâtiment dédié au Manga dessinés par des auteurs professionnels. On m’en offre un gratuit (je commence bien ma journée) et puis je cherche ma voie jusqu’aux Cosplayer. Je me perds au moins 3 fois, et malheureusement lorsque tu te perds tu dois faire tout le tour du bâtiment car on doit marcher dans un sens unique. J’arrive enfin à l’endroit où sont les Cosplayer, je vais enfin pouvoir photographier.

Des Cosplayer par centaines… Le rêve des photographes

Au début il n’y à que quelques Cosplayer présent. Il y à même plus de photographes que de Cosplayer. C’est hallucinant le nombre photographes d’ailleurs. Je me rends vite compte qu’ils ont tous des reflex avec tout l’équipement nécessaire à la prise de photos de qualité. Je me sens un peu ridicule avec mon appareil photo. Mais bon je ne suis pas un professionnel, juste une personne qui veut se faire plaisir et découvrir de nouvelles cultures.

Comiket 80 - Tokyo Big Sight japanese maid, soubrette japonaise

Au fil des heures, la température monte et le nombre de Cosplayer et de photographes aussi. Il est quasiment impossible de marcher ou de prendre des photos sans avoir une grande foule dessus. Il faut prendre son mal en patience et photographier les Cosplayer lorsqu’ils sont seul. Malheureusement lorsque que vous commencez à en photographier un, les autres photographes viennent aussi.

Comiket 80 - Tokyo Big Sight - cosplayer and photographs, cosplayer et photographes

Photographers & Cosplayer

Quelques faits m’ont quand surpris :

  • Les Cosplayer sont très jeunes (entre 12 et 20 ans je dirais)
  • Les costumes sont de très bonne qualité
  • Le nombre hallucinant de photographes et de Cosplayer
  • Le comportement sexy et provocateur des filles Cosplayer. On sentait qu’elles cherchaient à provoquer les photographes (mais il n’y à aucun dérapage)
  • Tous les Cosplayer on des cartes de visites et il est possible de les obtenir en donnant la votre (j’ai obtenu quelques cartes de visites d’ailleurs)
Comiket 80 - Tokyo Big Sight - young maid in leash, jeune soubrette en laisse

Maid

Aux environ de 16H00, je vais faire un tour à l’intérieur afin de voir les stands de manga. Et puis je viens déjà de prendre plus de 2000 photos de Cosplayer. 

Des Mangas en veux-tu en voilà :

Une fois à l’intérieur je me sens un peu mieux. Il y à un peu moins de monde mais surtout il fait plus frais. A l’extérieur avec le soleil et l’humidité j’avoue que cela devait un peu intenable (surtout qu’en plus je suis en plein jeune du mois de Ramadan).

Je flâne un peu de stand en stand, prends quelques photos et regarde un peu l’ambiance autour de moi. Je me rends compte que la pudeur au Japon n’a pas la même définition que dans les pays d’Occident. Ici les manga affichent clairement des jeunes filles dénudées et très sexy (les parties intimes sont caché en noir mais pas la poitrine). Comme quoi il faut de tout pour faire un monde.

Comiket 80 - Tokyo Big Sight - manga

Manga

Je fais un tour pendant à peu près 30 minutes. Je suis vite lassé car il y à vraiment beaucoup trop de monde et que circuler est parfois très difficile.

Voilà, il est 16H30, je quitte Tokyo Big Sight pour rentrer chez moi. Et puis de toute façon le Comiket va fermer ses portes à 17H00.  Je suis bien content d’être allé là-bas et d’avoir pu assister à un tel évènement. Mais qu’est-ce que c’est fatiguant ; J’ai dû en parcourir des kilomètres et surtout j’ai beaucoup photographié.En tout cas, je suis bien décidé à y retourner en Décembre pour voir à quoi cela peut ressembler en Hiver.

J’en profite pour vous proposer de découvrir l’interview d’une Cosplayer débutante rencontrée au Comiket 80: Coh.

Comiket 80 - Tokyo Big Sight cosplayer costume, cosplayer

Cosplayers Comiket 80

6 Comments »

  1. Tanned 10 mars 2012 at 12 h 41 min - Reply

    Merci pour cet article, du coup, j’avais prévu d’aller après la quinzaine d’aout mais avec les dates que tu annonces! je vais peut être pas y assister à cette comiket80!

    Tu dis que c’est gratuit, donc c’est pour tout le monde? D’après la photo il y

    • tunimaal 10 mars 2012 at 13 h 04 min - Reply

      Cet été ce sera le Comiket 82 (cela veut dire la 82ème édition). Il se déroulera à la mi-Août sur 3 jours (Vendredi, Samedi, Dimanche). Il est totalement gratuit et tout le monde peut s’y rendre, c’est ouvert à tous. Je te conseille vivement d’aller y faire un tour, mais je peux t’affirmer que même si tu y vas les 3 jours, tu ne verra pas tout, c’est IMPOSSIBLE. Il y à trop de monde et trop de choses à voir.

  2. Tanned 10 mars 2012 at 12 h 42 min - Reply

    Commentaires ratés!

    Il y a plusieurs grosses salles où juste une seule?

    • tunimaal 10 mars 2012 at 13 h 02 min - Reply

      Non non il y à plusieurs grande salle. Le Tokyo Big Sight est un bâtiment gigantesque. Après le Comiket est l’un des plus grand évènement annuel et il totalise pas moins de 500 000 personnes en 3 jours.

  3. Tanned 10 mars 2012 at 18 h 13 min - Reply

    Je sais pas si tu connais la Japan expo à Paris! ça doit être puissance 5 à la comiket, est ce qu’il y a quelques européens?

    • tunimaal 10 mars 2012 at 18 h 24 min - Reply

      Oui je connais la Japan expo à Paris… Et j’espère qu’aucun des organisateurs ne va lire ce que je vais dire LOL: La Japan Expo de Paris c’est rien, mais alors rien comparé au Comiket. Là tu as quand même 500 000 personnes, je ne sait pas si tu te rends compte. C’est quand même 1/24ème de toute l’Ile de France….Et puis la différence en terme de qualité de costumes est flagrante, mais vraiment très flagrante.

      Sinon oui il y à quelques Gaijin en général, dont quelques Européens, qui sont tout de même très rare

Leave A Response »