Camping au Japon, tout ce qu’il faut savoir

Aala 12 mars 2015 0
Camping au Japon, tout ce qu’il faut savoir

En voyage au pays du Soleil-Levant et en recherche d’un voyage hors des sentiers battus, vous devriez penser au camping au Japon, un moyen d’économiser et de profiter des somptueux paysages qui vous entoure.

Pour ceux qui veulent découvrir le Japon et / ou pour ceux qui veulent voyager pas cher, le camping va vite s’avérer être une belle solution, non seulement pour les économies substantielles qu’elle permettra de réaliser, mais aussi pour les décors et les cadres agréables qu’elle va offrir à tous les campeurs, qu’ils soient expérimentés ou en herbe.

Comment fonctionne le camping au Japon?

Le camping est plus répandu que ce que l’on pourrait s’imaginer. Tout le monde pense au Japon comme étant un pays moderne et traditionnel et s’imagine des bâtiments, récents et anciens, un peu de partout, mais c’est oublier que la majorité du territoire est encore squattée par la nature, notamment les montagnes. Et ceci est propice au camping, que les japonais eux-mêmes adorent pratiquer. D’ailleurs, le Japon en été est la période durant laquelle les différents spots de camping sont littéralement assaillis par les jeunes en manque d’aventures.

Il existe plus de 3000 sites de camping au Japon, dans l’ensemble du territoire, ce qui peut vous permettre de choisir des lieux en fonction de leurs localisations et du paysage qu’ils offrent. Selon les sites, l’équipement est plus ou moins sommaire (sanitaires et cuisines), en sachant que la majorité des sites sont gérés par les collectivités locales. Les campements gérés par des entreprises privées proposent souvent des équipements haut de gamme (cuisines immenses, bains chaud, toilettes, ….) comme vous pouvez le voir dans mon expérience de camping au pied du Mont Fuji.

Les japonais ont tendance à venir suréquipé pour camper et pensent à tout ce dont ils pourraient avoir besoin, dans toutes les situations possibles. Dans certains camping il est possible d’en voir « jouer au camping » non pas pour l’expérience en elle-même mais plus pour se retrouver hors de la ville, en famille ou entre amis.

Quel matériel prendre pour camper au Japon?

Si vous décidez de partir camper, sachez que beaucoup de sites gérés par des entreprises privées vendent ou louent du matériel de camping, ce qui vous permettra de ne pas avoir à acheter des ustensiles tels qu’un barbecue ou bien des chaises pliantes. Vous pourrez ainsi venir avec le strict minimum et louer le reste, si le plaisir vous en prend.

Voici une liste non exhaustive du matériel que je vous recommande d’avoir pour faire du camping au Japon:

– une tente

– un sac de couchage

– un tapis de sol (pour plus de confort)

– une lampe de poche et une frontale + des piles

– une trousse de toilette (brosse à dent, dentifrice, savon, shampoing, …)

– des bouchons d’oreilles

– un anti-moustique

– des vêtements de rechanges

– des sacs plastiques pour vos poubelles

– un sac-à-dos

– une popote et un réchaud (pour cuisiner)

– des livres (pour vous occuper) et votre appareil photo

Où faire du camping au Japon?

Une fois que vous êtes prêt et que vous avez réunis tout ce dont vous avez besoin, vous allez devoir chercher où faire du camping au pays du Soleil-Levant. Tout d’abord, sachez que faire du camping au Japon n’est pas toujours accessible, selon les saisons. Ainsi, durant l’hiver japonais, le froid et la neige, selon les régions, peuvent limiter fortement cette activité.

Sachez que les plus de 3000 sites de camping offert au Japon ne sont pas toujours accessible en transports en communs et qu’il vous faudra certainement louer une voiture pour vous y rendre. Enfin, il est bon de noter que le camping sauvage est formellement interdit au Japon dans les espaces public et les parcs nationaux, hors des zones prévues à cet effet. Il y a des personnes qui en font, mais l’activité est belle et bien illégale.

Pour votre recherche de spot à camping, il va exister de très nombreuses listes, la majorité en japonais et les voici:

– Les terrains de camping par régions: une liste en français proposée par l’office de tourisme du Japon en France et qui ravira la majorité d’entre vous. Elle est disponible ici.

– Liste de sites avec carte: elle est proposée en anglais par le site de l’office de tourisme japonais. Vous pouvez la consulter par ici.

– Mapple: ce site en japonais référence plus de 2000 spots avec des évaluations par les utilisateurs et des fiches techniques. Vous pouvez voir le listing par ici.

– Autocamp: ce site, lui aussi en japonais, référence plusieurs spots de camping à travers le Japon. Vous pouvez voir la liste par ici.

– Hatinosu: ce site en japonais référence les camping en fonction de leur gratuité ou non. Ainsi, les camping avec une étiquette bleue sont gratuit et ceux avec l’étiquette rouge sont payant. Si vous voulez l’utiliser, vous pourrez faire appelle à Google Translator pour être capable de le lire. Vous pouvez retrouver ce site par ici.

En ce qui concerne les tarifs, il faut compter entre 500 et 1500 Yens la nuit dans un camping public et plusieurs milliers de Yens dès que vous irez dans un camping privé, souvent bien équipés.

En bord d’une plage japonaise, au pied d’une montagne ou du Mont Fuji, dans les parcs avec une superbe vue, … Vous aurez l’embarras du choix pour faire du camping au Japon, alors profitez-en.

Leave A Response »