Besoin de Japon de Jean-François Sabouret

Aala 10 juin 2015 0
Besoin de Japon de Jean-François Sabouret

Un livre retraçant les années passées au pays du Soleil-Levant par un français amoureux de ce pays, de sa version historique qui tend à disparaître. Besoin de Japon nous entraîne dans la vie de Jean-François Sabouret lors de sa vie sur place.

Titre: Besoin de Japon

Langue: français

Auteur: Jean-François Sabouret

Editions: Seuil

Date de publication: Avril 2004

Résumé:

Né dans le Berry, en France, Jean-François Sabouret eut un attrait pour le Japon depuis un moment lorsqu’il se rendit sur place pour la première fois, mais pas du côté de Tokyo. Plutôt à Sapporo, pour un premier séjour hors du commun, pour lui l’universitaire qui désirait découvrir la culture locale au contact même des locaux. Puis s’en suivit quelques autres séjours, plus ou moins long, au pays du Soleil-Levant, notamment à Tokyo, dans une vieille maison datant de l’ère Meiji en plein coeur de Kagurazaka.

Un véritable besoin de Japon s’est ancré dans l’esprit de l’auteur qui emmène les lecteurs avec lui dans ses réflexions mais surtout ses expériences du quotidien, avec les locaux qui vont l’intégrer comme l’un des leurs, loin des clichés du japonais froid et distant avec les étrangers. Il fera connaissance avec plusieurs d’entre eux et se verra même proposer de devenir le fils adoptif d’une adorable grand-mère à qui le destin ne réservait pas toujours de belles choses.

Mon avis:

Un livre qui se lit tout seul, l’histoire étant prenante et surtout agrémentée des réflexions de l’auteur. On est bien loin des clichés habituels du japonais distant, qui n’intègrerait pas les étrangers et les garderait à distance ou dans des communautés closes. On sent vraiment l’envie du lecteur de découvrir un Japon particulier, celui du passé, de l’ère Meiji, coûte que coûte, et de vivre au contact des japonais, le plus possible.

On m’avait recommandé cet ouvrage après avoir lu « La trace » de Richard Collasse, en me disant qu’il était plus intéressant. Je ne dirais pas qu’il est plus ou moins intéressant, mais tout simplement différent. « La Trace » est un livre retraçant une histoire vraie mais de manière plus romancée, tandis que « Besoin de Japon » est une sorte d’autobiographie agrémentée de réflexions diverses et variées, où l’on sentira un réel amour pour le pays du Soleil-Levant de la part de l’auteur, à tel point que par moment on s’en demande presque si ce n’est pas un peu « too much » comme certains diraient.

Le livre est à lire pour y découvrir un autre Japon, du moins pas un autre Japon mais plutôt un Japon du quotidien, que la majorité des étrangers au Japon ne vont pas nécessairement expérimenter si ils n’y mettent pas du leur. Une plongée dans un autre mode de découverte de ce pays unique en son genre. Je vous recommande vivement sa lecture. Vous pouvez retrouver Besoin de Japon en cliquant ici.

Leave A Response »