Cap 10.000 Japon, à quelques heures du départ

Aala 4 juin 2016 0
Cap 10.000 Japon, à quelques heures du départ

Ça y est, le moment est venu de commencer l’aventure Cap 10.000 Japon ce dimanche 5 juin 2016, depuis Cap Soya, tout au Nord du Japon.

Depuis 2011 que je préparais cette grande aventure et me voilà à quelques heures de la commencer. Il s’agit là, certainement, des moments les plus intenses, ceux remplis de doutes, de questionnements, d’envies, d’attentes, d’excitation, … Ce dimanche 5 juin 2016, aux environs de 08H00, heure locale, je vais m’élancer pour CAP 10.000 Japon !

Derniers réglages avant le départ

Ce jeudi 2 juin 2016, à 06H32, j’embarquais dans un Shinkansen depuis la station de Tokyo, direction la station de Shin-Hakodate, mon point d’entrée pour Hokkaido. Ensuite, j’enchainais à 11H09 avec un train en direction de Sapporo où j’ai profité d’une pause de trois heures pour me balader dans la ville avant d’embarquer dans un dernier train, à 17H48, direction Wakkanai, où je suis arrivé à 22H58 ! Ce fut une longue journée passée dans les trains, à voir défiler les décors et essayer de dormir un peu, la fatigue s’étant accumulée récemment.

Une fois à Wakkanai, j’ai dû m’atteler aux derniers préparatifs de CAP 10.000 Japon. Tout d’abord, mon chariot de randonné est arrivé par Takkyubin aux environs de 15H00 le vendredi 3 juin. Ensuite, il m’a fallu aller acheter quelques accessoires manquant pour ma marche.

Enfin, le samedi j’ai voulu profiter de ma journée sur Wakkanai pour trouver un taxi apte à m’emmener, le lendemain, aux environs de 06H30 à Cap Soya, avec mon chariot. D’ailleurs, en parlant de chariot, en cette dernière journée avant le grand départ j’ai pris le temps de faire une marche de 10 km environs, depuis Wakkanai jusqu’à Cap Nosshapu, avec le chariot en configuration finale. Cela m’a permis de voir deux ou trois ajustements à réaliser pour être dans des conditions optimales à compter de demain matin.

Une grosse confusion de sentiments

Je ne vais pas le cacher, à quelques heures du départ les sentiments sont fluctuants, de l’envie et l’excitation à la crainte et aux interrogations, je vis un véritable ascenseur émotionnel depuis mercredi. Je sais que c’est normal et qu’une fois lancé dans l’aventure les choses iront mieux, petit à petit, mais tout de même ce n’est pas la période la plus agréable dans ce genre de projet. Malheureusement il faut passer par là, et je pense qu’une fois lancé dans les premiers kilomètres et que les premières rencontres seront réalisées, tout ira mieux.

En ce moment même, je suis dans ma chambre d’hôtel à Wakkanai, il est 20H30, j’ai prévu de me réveiller à 05H00 et il me reste encore beaucoup de choses à mettre en place avant de me lancer dans ma première journée de marche qui me verra aller de Cap Soya à Sarufutsu, soit environ 31 km à pied et 6 heures de marche.

J’ai pris le temps de vous écrire ces quelques lignes pour vous faire part de mon ressenti à quelques heures de me lancer et de débuter CAP 10.000 Japon. Ce ne sont pas les meilleurs moments, parce que le doute est là, mais j’ai une réelle envie de me lancer et de terminer cette aventure qui s’annonce palpitante mais aussi indécise. Je m’en rends d’ailleurs compte puisque je suis déjà obligé de changer une partie de mon premier mois de marche, à Hokkaido, faute de logement ou bien à cause de présence de tunnels sur le chemin. Mais, heureusement, j’ai l’appui logistique de Yummy Japan qui font tous les efforts possibles pour m’aider dans la quête de logement pour les nuits sur la route (et laissez-moi vous dire que ce n’est pas toujours si simple lorsque vous êtes au milieu de nul part et que sur place rôdent quelques ours).

Enfin bref, le départ approche, les doutes sont là mais l’envie et la motivation aussi. Demain je vais m’élancer dans la plus grande aventure de ma vie, je sais qu’elle ne sera pas facile, mais je compte tout faire pour la mener à bout, même si parfois il me faudra m’adapter ou faire des concessions pour des raisons évidentes de sécurité. CAP 10.000 démarre bientôt et je tiens à vous remercier pour tous vos soutiens, je promets de faire de mon mieux pour partager tout ceci avec vous au maximum.

Leave A Response »