8 expériences culinaires hors du commun à faire ou ne pas faire au Japon

Aala 18 mars 2014 10
8 expériences culinaires hors du commun à faire ou ne pas faire au Japon

Voici 8 expériences culinaires uniques, que vous pouvez tester ou pas au Japon. Des choses différentes, voir extrêmes selon certains, et que vous retrouverez au pays du soleil levant. Ames sensibles s’abstenir.

Le Japon est connu dans le monde pour être un pays où beaucoup de choses peuvent arriver, et c’est souvent le cas. J’ai même souvent tendance à dire, après 3 années de vie sur place, que tout est possible ici, même l’impossible. Il y a tellement de choses différentes, originales, extraordinaires, insolites, ou déplacées que vous serez servis. Et laissez-moi vous dire que l’alimentation japonaise n’y échappe pas, loin de là. Voici donc 8 plats japonais, ou non, à consommer, ou non, car ils sont « différents ».

Baleine : l’une des expériences culinaires les plus connues et décriées reste la baleine. Elle se mange en sushi, en sashimi, frite, en ragout et sous bien d’autres formes encore.  Elle a un goût de bœuf faisandé et est encore apprécié au Japon, même si c’est un plat assez rare au final. J’ai mangé de la baleine à Tokyo, et ce fut plutôt bon.

Fugu : le poisson mortel si il est mal préparé est un met très prisé. Par son côté « risqué », il attire bien des curieux et de personnes avide de pseudo sensations fortes. Mais sachez qu’il est possible de manger du fugu d’élevage, sans poison et donc sans risque. J’ai mangé du fugu d’élevage et sauvage à Tokyo, et j’ai apprécié l’expérience, qui au final n’est pas si risquée que cela.

Chien : alors soyons clair dès le début, il ne s’agit pas d’un repas japonais. Les japonais ne consomment pas, habituellement, du chien. Mais, il se trouve qu’il est possible de manger du chien à Tokyo dans un restaurant chinois.

Dauphin : c’est assez rare, et se pratique essentiellement dans la ville de Wakayama, dans le Sud de l’île de Honshu. Le Dauphin y est consommé depuis des siècles, et pour certain cela continue encore.

Tortue : il me semble que c’est consommé dans plusieurs endroits au Japon. En tout cas, je sais avec certitude qu’il est possible de manger de la soupe de tortue sur les îles d’Ogasawara (l’un des 20 plus beaux endroits au Japon), dans la préfecture de Tokyo.

Bébés abeilles : ils auraient un goût d’amande et seraient croustillants à souhait. Il s’agit là d’une spécialité de Nagano, qui est encore prisé sur place et qui remonterait à plusieurs siècles de cela déjà.

Poissons et poulpes frais à l’extrême : vous entrez dans un restaurant spécialisé. Vous regardez l’aquarium et vous montrez au serveur le ou les poissons et poulpes qui vous intéressent. Vous vous asseyez à votre table. Le serveur vient avec les poissons de votre choix, fraîchement pêcher, et va vous les préparer en face de vous. Le poulpe est réputé pour encore bouger dans votre bouche lorsque vous le mangez (il s’agit bien sûr de ses nerfs, puisqu’il est mort).

Nyotaimori : littéralement parlant, cela veut dire « présentation sur le corps d’une femme ». Comprenez par là que vous pouvez manger des sushi et sashimi sur le corps d’une femme nue. Ce n’est pas une pratique très répandue, mais c’est typiquement japonais, et souvent réservé à une certaine élite, surtout dû aux tarifs exorbitants. La femme nue doit d’abord prendre une douche à l’eau glacée pour faire tomber la température de son corps et ainsi préserver au mieux les aliments. Ensuite, elle est allongée sur la table et les sushi et maki sont déposés sur elle. Les convives utilisent leurs baguettes pour se nourrir directement sur le corps de la femme. Il ne s’agit pas d’une pratique sexuel, mais c’est parfois détourné dans ce sens.

Grenouille fraîchement préparée : une vidéo à fait le buzz sur le net, montrant un tout petit restaurant, au cœur même de Tokyo, où il est possible de commander de la grenouille (alors que la majorité des japonais pensent que c’est quelque chose qui ne se consomment pas chez eux). Mais la particularité du lieu est dû au fait que la grenouille est prise vivante par le cuisinier, qui va l’égorger et vous la préparer pour la servir fraîche dans votre plat. Tellement fraîche, qu’elle gigote encore. Le restaurant où cela est préparé se trouve à Shinjuku, dans la petite ruelle des Yakitori, juste à côté de la station. Le nom du restaurant est d’ailleurs un peu évocateur « Asaoki », qui veut aussi bien dire « lève tôt » que « gaule matinale ». Vous pouvez voir ça dans la vidéo ci-dessous, par contre, âme sensibles s’abstenir.

 

Voici donc ces 8 expériences culinaires originales qu’il est possible d’expérimenter au Japon. Est-ce que certaines d’entre elles vous intéresse ? Si oui lesquelles ?

10 Comments »

  1. Ellybis 18 mars 2014 at 23 h 41 min - Reply

    Je pense que l’homme est assez évolué pour ne pas manger n’importe quoi sous l’excuse « d’essayer » de nouvelles « expériences »
    Et après on va nous sortir qu’on a besoin de ça pour être en forme, les protéines hein bien sûr..
    Écœurant-

    • tunimaal 27 mars 2014 at 13 h 19 min - Reply

      Je pense qu’il ne pas dire que manger n’importe c’est ce que les autres mangent. Ce n’est pas parce qu’une culture étrangère mange autre chose que c’est n’importe quoi.

  2. seb 19 mars 2014 at 13 h 22 min - Reply

    Effectivement, le coup de la grenouille qui se débat encore, c’est vraiment dégeu ! ;o)

    • tunimaal 27 mars 2014 at 13 h 21 min - Reply

      Perso je sais pas trop si j’y arriverais.

  3. Serena 3 janvier 2015 at 11 h 38 min - Reply

    Bonjour,

    Merci pour votre site qui est une mine d’or pour organiser son voyage !!

    Auriez-vous l’adresse exacte du restaurant pour manger de la grenouille ?

    Merci d’avance !!

    • tunimaal 5 janvier 2015 at 14 h 24 min - Reply

      Bonjour Serena,

      je n’ai pas l’adresse exacte puisqu’il s’agit d’un boui-boui, mais il se trouve juste à côté de la station de Shinjuku (West Exit) dans une toute petite ruelle nommée « Yakitori Dori »

  4. Chien Mordue 25 janvier 2015 at 17 h 01 min - Reply

    Moi j’adorerai faire le Nyotaimori !!!!
    Ca donne envie ^^
    Et aussi de la Baleine et du Dauphin :p
    MIAAAAAAAAM !!!!
    Nyotaimori forever !!!!

    • tunimaal 26 janvier 2015 at 22 h 51 min - Reply

      Alors bon appétit à toi 😉

    • Marie 5 février 2015 at 9 h 44 min - Reply

      Je suis un peu choquée concernant la baleine, le dauphin et la tortue. C’est réglementé? Parait-il que ces animaux (surtout le dauphin et la baleine) sont chargés en Mercure, très mauvais pour la santé… :/

      • tunimaal 6 février 2015 at 9 h 56 min - Reply

        Oui c’est réglementé. Pour ce qui est du mercure, sache que c’est le cas dans beaucoup de poissons, dont le thon, et qu’il faut en manger une énorme quantité sur une courte durée pour que ce soit nocif.

Leave A Response »